Return to site

Interview de La fondation Humanimo

· Interview inspirante

La fondation Humanimo

Bonjour à tous

Je voulais faire cette vidéo aujourd'hui pour vous présenter Kathleen, la fondatrice de Humanimo.

Elle a gentiment accepté de se prêter au rôle de l'interview.

Kathleen, merci de ta présence à nos côtés aujourd'hui.

Notre rencontre c'est faite au hasard via Facebook. Cela fait quelques temps déjà que l'on échange sur nos différents groupes et via Facebook et nous sommes toutes les deux passionnées par le bien-être animal et c'est comme cela que nos premiers échanges se sont fait.

Moi : Kathleen, peux-tu te présenter et nous présenter Humanimo ?

Kathleen: Merci à toi Aurélie de ton invitation pour l'entrevue. C'est une belle expérience. Je suis technicienne en santé animale de formation puis comportementaliste. Cela fait plus de 20 ans maintenant que je travaille avec les animaux. J'ai déjà eu une garderie pour chien par le passé. J’ai travaillé dans les cliniques vétérinaires. Puis il y a 10 ans j'ai inventé un produit pour animaux pour améliorer le bien-être des animaux. Ce qui me passionne vraiment c'est augmenter le bien-être et le mieux être des animaux. Mon idée de Humanimo est venue en même temps que mon idée de produit. J'hésitais entre les deux car je voulais vraiment quelque chose pour travailler avec les enfants et les animaux. Puis j'ai eu l'idée de la fondation. Finalement à cette époque là ça n'a pas fonctionné mais il y a 3 an Humanimo revenait trop souvent en tête et je me suis dis ok je lance et j'ai commencé tranquillement avec mon livre pour enfant : Ton chien te parle apprend à le comprendre.

Moi : C'est justement ce livre que l'on va présenter aujourd'hui. Kathleen a un petit accent. Elle est Canadienne et est la fondatrice de la fondation Humanimo. Humanimo est une organisation qui a une mission éducative auprès des jeunes enfants avec la collaboration des animaux de compagnie comme aide à l’apprentissage. Ce qui m'a le plus touchée justement c'est ton livre que tu as crée pour prévenir des morsures des chiens et permettre aux enfants de mieux comprendre finalement le langage canin. J'ai eu envie de faire cette interview avec toi pour que tu puisses nous en dire plus. Comment t'es venue l'idée de créer ce livre : Ton chien te parle apprend à le comprendre ?

Kathleen : C'est quand j'ai eu mes enfants avec nos chiens. Lorsque les amis venaient à la maison, on voyait qu'il y avait un grand besoin d'apprendre aux enfants comment comprendre les chiens. J'ai vu au travers des parents, des interactions, des gens de mon entourage, qu'il y avait une grande déficience à ce niveau là. Et c'est comme cela que j'ai eu l'idée d'écrire le livre. Puis la fondation a commencé avec mon premier livre sur le langage canin. Ce sont des mises en situation pour apprendre avec le chien de la famille. La plupart des morsures se produisent avec le chien de la famille. Ce livre est là pour apprendre aux enfants mais aussi apprendre aux parents à bien surveiller les interactions entre le chien et les enfants pour éviter les accidents.

Moi : J'imagine que cet outil est avant tout un outil de prévention ? Et qu'au final le but est plus de créer un lien humain (bébé enfant) – chien ? Et de permettre à tous de cohabiter dans le respect de l'autre.

Kathleen : Oui c'est vraiment ça, c'est d'apprendre aux enfants à respecter le chien et à créer une belle relation pour que justement tout le monde soit heureux.

Moi : Pour ceux qui nous regarde et qui souhaiterais se procurer le livre, sachez que le livre est en vente sur le site Humanimo. Les livres sont vendus en ligne et envoyés à l'international.

Moi : Quels sont les futurs projets de Humanimo ? Je crois que tu as un grand rêve ? Peux-tu nous en dire plus ?

Kathleen : L'idée de Humanimo a commencé quand j'étais enceinte de ma première fille, il y a déjà plus de 13 ans. Je voulais créer un centre dans lequel je pouvais accueillir les mamans avec les enfants pour faire de l'éducation avec les animaux, les enfants, les parents. Puis finalement cela ne s'est pas fait mais mon grand rêve est resté et s'est développé dans le sens où je veux être plus à la campagne et faire un plus gros centre avec les animaux, les chevaux, le mieux-être facilité par les chevaux qui m'interpellent.

Moi : C'est plutôt de l'équithérapie ?

Kathleen : Non c'est différent, c'est plus un accompagnement car le cheval est souvent le miroir de nos émotions, avec le mieux-être facilité par les chevaux. Ils sont très connectés à l'instant présent et c'est plus pour travailler un à un avec le cheval.
C'est plus une clientèle avec les enfants et les familles.

Moi : De quoi aurais-tu besoin aujourd'hui pour y parvenir ? Est-ce que nous pouvons faire quelques chose pour t'aider ?

Kathleen : Présentement, je suis à l'étape de faire connaître plus la fondation, le livre, le matériel éducatif aussi.

Si il y a des gens intéressés d'offrir dans leur milieu des ateliers sur les préventions des morsures, il y a plein de matériel éducatif sur le site. Ce sont des fiches que les gens peuvent imprimer. C'est une plate-forme en ligne avec des fiches et des questions-réponses. Des fiches avec des photos, des postures pour les chiens, toutes les personnes qui sont interpellées par ce sujet là et qui aimeraient apprendre le respect du chien, le langage canin aux enfants.

Moi : Tu as toute une partie pour les éducateurs comportementalistes pour aider dans la relation enfant-chien lors de leur séance avec leurs clients ?

Kathleen : Oui c'est ça, il y a des professeurs et aussi des parents qui se les procurent. Il y a plus de 74 fiches, c'est un abonnement à vie car on ajoute toujours du nouveau matériel en ligne. C'est facile, ils peuvent imprimer dans le format qu'ils veulent à la maison. Les gens sont très satisfaits de ce matériel.

Moi : Il y a donc deux produits :

Le livre : Ton chien te parle apprend à le comprendre. Ce sont des mises en situation avec une petite histoire. Le monde de Sumo qui explique le bon comportement approprié.

Les fiches : Sous forme d'abonnement. 74 fiches qui sont renouvelées et dont des nouvelles fiches sont créées et ajoutées au fur et à mesure.

Moi : Je sais que tu es entourée de pleins d'animaux au sein de ton foyer. Que t'apportent t-ils au quotidien?

Kathleen : Ils apportent de la joie et du bien-être, on a 3 chiens, 2 chats, 2 caucasiens, ça fait beaucoup de vie dans la maison.

Moi : Ça fait un beau mélange. Au quotidien c'est plein d'amour, d'histoire à raconter.

Kathleen : Oui Il y a beaucoup d'action avec les enfants aussi.

Moi : Quel est ton plus beau souvenir avec eux ?

Kathleen : Le plus beau souvenir ! Mon dieu il y en a beaucoup ! Je dirais mon petit Frisson qui est décédé il y a 3 ans qui était un chat avec lequel j'étais très connectée. Il m'a beaucoup aidé car être en affaire c'est très stressant et il m'a aidé beaucoup à ce niveau là.

Sumo qui est la vedette du livre, qui est décédé maintenant. Sumo c'est un chien quand je l'ai rencontré, c'est quelqu'un qui ne voulait plus l'avoir et voulait un berger allemand à la place. Je l'adopté à 7 mois. C'est un Golden. Ça été un coup de foudre. Vraiment un moment très spécial. Au moment où je l'ai adopté, j'avais ma garderie chien-chat et la personne l'a abandonnée dans un centre canin qui m'a téléphoné. Je suis aller tout de suite le chercher et je l'ai apporté pour la première nuit à la garderie. Et la propriétaire qui l'a laissé est venue le voir le lendemain à la garderie. Le chien était collé moi, il n'a jamais été la voir. J'en ai encore des frissons.

Moi : Ce qui est rigolo c'est que les animaux nous choisissent. Il y a une connexion qui se fait, c'est comme une évidence quand on accueille un animal chez soi.

Ça me fait penser aussi à ton chat Frisson, où justement les animaux ressentent énormément tous, nos émotions, nos tristesses, nos joies.

Moi : Je sais que tu es très ouverte à tout ce qui est énergétique. As-tu déjà fait appel aux soins énergétiques ou au magnétisme pour soulager tes animaux ?

Kathleen : Frisson a vécu jusqu'à 18 ans et très clairement à la fin il était assez malade. Je suis aller voir une personne qui pratique des soins Reiki et ça l'a vraiment soulagé. Ça l'a aidé pour sa fin de vie. Et notre autre chatte qui est décédée à 16 ans, entre temps j'ai suivi une formation Reiki. Je faisais des petits nettoyages énergétiques quand elle avait des problèmes d'intestin et des selles. Et quand je faisais un traitement ça faisait au moins pour deux jours. Et elle allait mieux.

Moi : Le soin énergétique permet vraiment d'accompagner l'animal en fin de vie justement pour soulager toutes les douleurs qui peuvent subsister en fait.

Kathleen : Oui ça faisait vraiment une bonne différence.

Moi : As-ton avis qu'est-ce qu'un soin énergétique peut leur apporter au quotidien, là on a parler de la fin de vie mais pour les animaux en général ?

Kathleen : Nous sommes tous énergie, nos animaux aussi. Ça aide à être mieux et que tout fonctionne mieux. C'est comme quand on prend une douche pour se laver, au niveau énergétique ça permet de faire un nettoyage. Je veux vraiment me diriger vers ça. La communication animale. Mais c'est pas encore très répandue au Québec. Ça commence.

Moi : J'aime bien l'image de la douche car c'est exactement ça. Un soin énergétique ça permet vraiment d'éliminer tout ce qu'on a pu garder au niveau énergie sur soi. C'est pareil pour les animaux.

Kathleen : Oui vraiment.

Moi : Si tu avais une baguette magique, qu'est-ce que tu ferais pour aider les animaux ?

Kathleen : Je continuerai à faire ce que je fais car le plus important pour moi c'est travailler au niveau de l'éducation, éduquer les gens sur les besoins des animaux puis aussi beaucoup sur le langage, l'empathie, le respect. Je continuerai mais à plus grande échelle.

Moi : C'est important justement de travailler sur l'éducation, l'information, la prévention car il y a souvent des animaux qui sont abandonnés car il y a pu y avoir un geste déplacé du chien par rapport à l'enfant. Et au final c'est juste un problème de non compréhension du langage canin. En fait ils envoient pleins de signes avant d'attaquer et si les enfants ne les voient pas ou ne les comprennent pas on peut arriver à des morsures. Au final l'animal doit être respecté en tant que tel et en tant qu'individu.

Kathleen : Oui c'est vraiment ça avec la fondation, former les gens à ce niveau là car, juste, au Québec il y a plus de 120 enfants qui se font mordre chaque jour par le chien de la famille. Il y a un grand travail à faire pour apprendre aux gens. Les gens qui ont un chien de famille super gentil ne pensent pas qu'il puisse mordre. Tous les chiens peuvent mordre. Il faut savoir identifier les signes. Car il y a beaucoup de signaux avant la morsure.

Moi : Ça me fait penser au chat aussi, on parle de chien car tu es spécialisée dans l'éducation comportementaliste canin mais pour les chats c'est pareil il y a des signes avant coureur dans son langage corporel qui montrent que l'animal va attaquer.

Moi : Quel message voudrais-tu transmettre aux personnes qui nous écoutent ?

Kathleen : C'est d'être plus à l'écoute des besoins de leur animal, de mieux les observer, de s'informer, comment ils communiquent avec nous. On parle des chiens, des chats, mais aussi les lapins, les cochons d'inde. La fondation Humanimo a pour but d'ouvrir un centre de zoothérapie et d'éducation pour justement apprendre aux enfants à ne pas prendre de force un petit lapin, à le laisser venir vers soi. Apprendre aussi l'empathie, le respect de tous les animaux.

Moi : La zoothérapie j'adore le principe. Je vois que cela fait beaucoup de bien à tous les patients, les enfants, les personnes âgés ou handicapées. Cela fait énormément de bien le contact avec l'animal. Par contre j’émets juste un bémol car on ne protège pas assez l'animal et on « le nettoie » pas régulièrement de toutes ces énergies qu'il capte. Il est en contact énormément avec des personnes malades ou qui ont des problèmes. Je vois j'ai beaucoup de clientes qui viennent vers moi qui font de la zoothérapie avec leur animal. Je trouve qu'on ne les protège pas assez. On ne fait passer assez de nettoyage énergétique pour eux.

Kathleen : Comme tu dis, c'est un beau complément. Mais en fait il y a beaucoup de travail à faire à ce niveau là pour faire connaître les soins énergétiques car je ne sais pas comment c'est en France, mais ici au Québec pour les humains c'est encore tabou alors pour les animaux encore plus. Il y a beaucoup de travail à faire à ce niveau là pour faire connaître les soins.

Moi : En France, c'est pareil, c'est tabou et c'est un peu catalogué « Ésotérisme ». Justement je pensais qu'au Québec vous étiez encore plus ouvert que nous. Car je vois qu'on échange facilement et simplement. Il y a beaucoup de Canadien qui sont complètement ouvert à l'énergie et dans l'amour. En France on a encore beaucoup de chose à apprendre par rapport aux Québécois qui sont vraiment très ouverts.

Kathleen : A ce niveau là je ne peux pas généraliser pourtant au niveau des soins c'est prouvé scientifiquement au niveau de l' énergie. Mais ça commence à faire son chemin.

Moi : Justement on fait cette vidéo pour élargir l'horizon et montrer que l'énergie et puis le bien-être animal est important. C'est important en tant qu'humain d'épauler et d'aider les animaux qui ont besoin de nous. Pour moi c'est une responsabilité de prendre soin d'eux. Merci en tout cas de cette interview j'ai été ravie.

Kathleen : Merci à toi, ça m'a fait plaisir, c'était une belle expérience.

... 3 conseils pour aller plus loin ...

1. Retrouvez sur le site de Humanimo le livre : Ton chien te parle apprend à le comprendre. Et les 74 fiches de matériel éducatif.

2. Vous souhaitez me rejoindre sur mon groupe privé Facebook ?

3. Téléchargez la check-list des 7 signes qui montrent que votre animal va mal.

Humanimo prévention morsure chien matériel éducatif pour chien
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly