fbpx

Vivre sa vie sans objectif

14 Mai 2019

Vivre sa vie sans objectif c’est possible !

Aujourd’hui, dans cet article, je vais aborder un sujet que j’avais déjà approché avec mon cercle professionnel, lors d’une rencontre entrepreneur, en août 2018. Je leur avais préparé une petite conférence dans laquelle j’abordais mon point de vue sur la façon de vivre sa vie sans objectif.

Et même si, à l’époque, il s’adressait à un public d’entrepreneurs, aujourd’hui il reste le même et il s’applique aussi dans la vie de tous les jours. C’est pourquoi j’ai envie de partager avec vous sur ce sujet.

Nous vivons dans un monde d’objectifs

 

Nous sommes dans une société, dans un pays, la France, où la réussite est très importante : réussite sociale, réussite professionnelle, réussite amoureuse, etc. Et cela dès notre plus jeune âge.

Nous n’avons qu’à remarquer comment, dès l’école maternelle, nous attribuons des vignettes rouges / vertes / oranges à nos enfants de 3 ans et comment, par la suite, nous accordons de l’importance aux notes et au classement scolaire.

Ce qui fait qu’adulte, nous reproduisons le même schéma, les mêmes croyances.

Et, ainsi, pour y arriver, nous nous sentons obligés d’avoir des objectifs et surtout de les atteindre. Au détriment parfois de sa propre santé, de son propre bien-être.

Donc à l’heure où on lit, dans les livres de développement personnel et dans le milieu professionnel, qu’il est important d’avoir des objectifs, clairement définis (autrement dit SMART pour spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, avec une durée dans le temps). Aujourd’hui je voulais vous faire un discours à l’encontre de tout ça et partager avec vous mon point de vue sur le fait de vivre sa vie sans objectif.

 

Pourquoi suis-je contre les objectifs ?

Pour ma part, avoir des objectifs, c’est tout simplement :

  • Se mettre la pression tout seul. En effet, à quoi bon avoir des objectifs si ce n’est pas pour devoir les atteindre ? Du coup, avant même d’avoir commencé à travailler sur votre objectif, vous enclenchez déjà une pression et la peur de l’échec. Et si je n’y arrivais pas ? Et si je n’en avais pas les capacités ? Votre mental venant alimenter vos peurs.

Effrayant non, de se dire qu’on se pose des objectifs pour se motiver mais qu’en réalité, on fait tout le contraire !

 

  • S’imposer des tâches, des actions à faire pour atteindre un but fixé.

    Vous êtes donc constamment dans le « faire ». Je dois faire, je dois faire, je dois faire, etc. Et finalement vous vous coupez de votre être, entraînant épuisement, burn-out, fatigue, dégoût pour ce que vous faites. Vous êtes alors en pilote automatique, et petit à petit, vous ne savez plus trop pourquoi vous faites tout ça. Jusqu’à en perdre le sens.

 

  • Se couper de son être véritable.

    Chaque jour on évolue. Nous vivons des prises de conscience, des rencontres, des événements, qui font que notre perception de la vie change à chaque instant. Par conséquent, avoir un objectif, même sur un an, n’a aucun sens. Puisque vous évoluez, votre être, votre âme aussi. Ainsi, au fil des semaines, des mois, vous affinez vos envies. Et peut-être alors, avez-vous envie d’autres choses que de votre objectif de départ, puisque que votre âme évolue et que votre chemin de vie aussi. Avoir des objectifs, c’est donc ne plus être relié à soi. C’est se couper de son évolution interne personnelle.

 

  • S’éloigner de la magie de l’univers.

    C’est se couper de ce que peut nous apporter l’univers, c’est se limiter. Qu’est-ce qui ne vous garantit pas que l’univers peut vous apporter bien plus ?

 

  • Se couper de sa vibrance, de sa créativité et de son intuition. Et pour aller encore plus loin, c’est se couper des opportunités qui se présentent. Les plus belles opportunités sont celles qui se font dans la spontanéité. Une invitation anodine peut être à l’origine de projets incroyables, d’une opportunité insoupçonnée. Mais pour cela, encore faut-il être disponible et ressentir l’appel à y aller.

 

Vivre sa vie sans objectif et attirer à soi, malgré tout la vie de ses rêves :

Vivre sa vie sans objectif, c’est finalement :

° Vivre dans l’instant présent.

° Être soi, écouter ses émotions, ses sentiments, ses envies.

° Évoluer chaque jour, au jour le jour, et faire évoluer ses projets. (Il faut bien comprendre que vivre sans objectif ne veut pas dire ne pas avoir de projet).

° Avoir confiance, se faire confiance, faire confiance à son intuition (on a déjà tous les réponses en nous, il suffit juste de réapprendre à se reconnecter à son être véritable).

° Faire chaque jour des actions alignées à son être. C’est aimer ce que l’on fait, prendre plaisir à la réalisation des tâches.

° Sortir de sa zone de confort : prendre les opportunités quand elles arrivent (même si on ne sait pas où elles nous emmènent), rencontrer de nouvelles personnes, tester de nouvelles choses, continuer d’apprendre.

Avoir qu’un seul objectif : Être

Le seul objectif (la seule mission de vie) que nous devrions tous chercher est : seulement ÊTRE.

Malheureusement, dans notre société, c’est quelque chose que l’on ne nous a jamais appris à faire, contrairement aux autres objectifs (« passe ton BAC, ramène de bonnes notes, trouve un travail qui paye bien surtout, maries-toi, fais des enfants, achète une belle maison ») qui, eux, nous ont été inculqués depuis notre enfance.

Donc, pour beaucoup d’entre nous, c’est :

J’obtiens (par exemple une prime), alors je fais (par exemple un voyage), pour ÊTRE (heureuse, car je suis partie en voyage). Seulement, ce plaisir est éphémère et vous allez chercher à obtenir encore plus de primes (et bien d’autres choses), vous coupant encore plus de votre ÊTRE et de qui vous êtes vraiment.

C’est pourquoi, il vous faut apprendre petit à petit à remettre la boucle dans le bon sens. Qui est : Je suis (moi), donc je fais (une action qui correspond à mon être) pour obtenir (l’abondance dans tous les domaines). Et non l’inverse.

Que voulez-vous vivre vraiment ?

Comme nous l’avons vu plus haut, une fois votre objectif atteint, le bonheur ou le plaisir ressenti est de courte durée.

Alors, je vous invite vraiment maintenant à vous demander ce que voulez vivre vraiment. Qu’est-ce qui est important pour vous ? Qu’est-ce qui a du sens ? De quoi avez-vous envie ? Pourquoi êtes-vous venue ici sur cette Terre ? Et surtout, qu’avez-vous envie de vivre ?

Les réponses à ces questions vous demanderont de vous connecter à votre cœur. Ce sont des réponses qui vous sont propres et différentes pour chacun de nous.

Ressentez des émotions pour attirer à vous la vie de vos rêves.

Pour attirer à vous la vie de vos rêves, il ne sert à rien de vous fixer des objectifs comme nous l’avons vu dans l’article, mais bien de définir ce que vous voulez vraiment ; pas de manière concrète (qui fait appel au mental) mais bien en ressentant les choses par les émotions.

Peut-être voulez-vous ressentir plus de clarté sur un projet, vous sentir bien, être en paix dans votre couple, avoir une situation financière harmonieuse. Peu importe. Ici dans cet exercice il ne s’agit pas de savoir comment vous allez atteindre cet état, mais bien de le ressentir dans votre cœur, dans vos tripes, comme s’il était déjà là.

Allez au-delà du projet (mental), en vous connectant aux émotions, ressentis physiques que vous avez en vibrant votre envie.

Exercice

Vous pouvez tous les jours, pendant 30 secondes (le matin ou le soir), faire une petite respiration et ressentir votre projet. Quelle vie désirez-vous ? Ressentez les émotions associées.

Ici, vous ne vous occupez pas du comment vous allez y arriver, vous laissez le mental de côté.

Vous prenez uniquement ces trente secondes pour ressentir l’émotion, le plaisir, la joie, la sérénité, le bien-être, le lâcher prise, la passion vous envahir. Laissez aussi votre intuition être.

Ressentez cette vibration énergétique haute, jusque dans votre corps, vos tripes. Vivez cette émotion pleinement.

Par retour vibratoire, l’univers vous apportera ce que vous désirez (loi de l’attraction).

 
Pour résumer, pour attirer la vie de vos rêves, pas besoin d’objectif concret : juste, ressentez par vos émotions. C’est aussi simple que ça. L’univers se chargera du comment.

 

Pour aller plus loin

 

Vous avez envie de donnez du sens à votre vie, découvrir vos missions de vie, comprendre pourquoi vous êtes venue vous incarner sur Terre ?